Zoothérapie:
la thérapie assistée par l'animal

n° siret: 515 159 671 000 12
code APE: 9609z

 
 
Devenir praticien en médiation animale

Je reçois de nombreux messages me questionnant sur la facon de devenir praticien en médiation animale, zoothérapeute, ou tout autre appelation. Devant le nombre grandissant de ces demandes je pense que cela mérite d'y consacrer une page...

Tout d'abord, je tiens à préciser qu'il n'y a à ma connaissance pas de réglementation à ce jour concernant cette pratique. Les informations que je donne refletent ma vision de ce travail.
Dans un premier temps, j'aimerais insister sur les patients avec qui nous sommes amenés à travailler. Il s'agit pour la plupart de personnes fragilisées, soit sur le plan physique soit sur le plan moral, avec des problématiques parfois lourdes. Il est donc important avant toute chose de connaitre ces pathologies, d'avoir une expérience auprès de ces personnes, car nous ne pouvons pas faire n'importe quoi, de peur de voir leurs symptomes s'agraver. Nous travaillons avant tout avec des personnes et une formation liée à ces personnes me semble primordiale. Ces formations peuvent toucher différents domaines: Psychologie, éducatif, social, soin, etc...
L'animal va permettre une mise en relation avec ces personnes, mais en tant que médiation, ce n'est pas lui le thérapeute, ce n'est pas son contact qui sera soignant, mais bien ce que vous allez pouvoir dire ou faire de cette mise en relation.
En effet, certains découvrent cette pratique, aiment les animaux, et veulent se reconvertir... Mais sans formation ou expérience préalable avec les gens, je dis danger... Dans ce cas là, je pense qu'il est important de commencer une formation liée à l'accompagnement des personnes, et ensuite de se former à la zoothérapie ou médiation animale.
Certains connaissent bien les animaux, sont éducateurs canins, ou autre... C'est effectivement un plus, de bien connaitre la médiation que l'on utilise, mais cela ne me semble pas suffisant.
  Essayons d'imaginer quelqu'un qui dessine ou peint très bien. Est ce suffisant pour prétendre faire de l'art thérapie???
Sur le plan éthique je pense donc, vous l'aurez compris, qu'une bonne connaissance des personnes avec qui on travaille est primordiale.
Mais cela est important également sur le plan de votre crédibilité aupres des institutions ou des particuliers avec lesquels vous souhaitez travailler. Ils ne manqueront pas de vous demander votre expérience ou votre formation auprés du public qu'ils accueillent...

Je reçois également beaucoup de mails concernant les différentes formations existantes.
Il faut avoir en tête que la médiation animale est à considérer comme un outil supplémentaire pour des professions du secteur médico-social, telles que éducateur, psychomotricien, psychothérapeute, infirmiers, etc...
Je ne pourrais pas vous conseiller là dessus. Beaucoup d'organismes existent, de nouveaux apparaissent et il est difficile de juger de la qualité des différentes formations. Sachez que je vous propose une formation, incluant une partie théorique, puis une autre sur le terrain... (voir la page formation)
Ce sont des formations assez courtes, aucune n'est reconnue par l'état, et vous aurez donc compris qu'elle permettent un complément de formation à votre parcours initial, un outils supplémentaire pour l'accompagnement des personnes avec lesquelles vous travaillez. Elle permettent également de faire valoir une aptitude supplémentaire auprés des institutions faisant appel à vous. A vous de choisir la formation la plus adaptée à vos attentes. N'hesitez pas à contacter les organismes afin de leur poser vos questions, mais quoi qu'il en soit, il faudra continuer de vous former, même après ces formations, sur le terrain, grace à des lectures, colloques, formations complémentaires, etc...

Certain se posent la question du salariat... Bien évidement je ne pourrai répondre que par rapport à mon expérience. Mais je pense que la création de poste de zoothérapeute n'est pas encore d'actualité en france, d'autant plus que chacun peut avoir une façon de travailler différente, et des objectifs différents, en fonction de sa formation de base. Si vous travaillez déjà dans une institution vous pourrez peut etre conserver votre poste tout en mettant en place un atelier de zoothérapie. Sinon, vous devrez réflechir à créer votre activité en indépendant. Cela a des avantages (emploi du temps souple, autonomie...) et des inconvénients (pas de sécurité de l'emploi, de congés payés, et beaucoup de temps à consacrer à la gestion de l'entreprise en plus des séances).
A titre d'exemple j'ai environ 16 à 20 heures de séances par semaine, plus les déplacements entre chaque établissement, lorsque cela ne se passe pas au meme endroit (10h par semaine), plus les temps de gestion, comptabilité, éditer les factures, appels et courriers divers (durée hebdomadaire trés variable, mais dévorant énormément de temps), et bien évidement s'occuper des chiens, les sortir, les faire travailler, les brosser, laver, etc (environ  une dizaine d'heures par semaine)...
Au total, on est donc bien souvent au dela des 35 heures habituelles, et même si l'on prend des vacances pour les séances, les animaux eux, ont toujours besoin de nous...
Il est donc important de prendre en compte tous ces paramètres avant de se lancer!







 



Créé avec Créer un site
Créer un site