Zoothérapie:
la thérapie assistée par l'animal

n° siret: 515 159 671 000 12
code APE: 9609z

 

A qui s'adresse la zoothérapie :

La zoothérapie ou médiation animale, présente des bénéfices pour des populations très variées, en adaptant les séances en fonction du caractère du (des) participant(s), de son âge, de son handicap, de sa pathologie et de sa motivation.

Ainsi la zoothérapie peut être bénéfique aux enfants.
Qu'ils soient introvertis, timides, se dévalorisant ou ayant une mauvaise estime d'eux-même, aux enfants violents à l'école ou hyperactifs les séances peuvent les aider à verbaliser leurs émotions, leurs angoisses, à canalyser l'énergie et à travailler la notion de respect de l'autre (animal ou humain), de communication sans violence, de retravailler des vécus traumatiques, ou des choses ne s'étant pas jouées lors de la petite enfance... Elle peut aider à améliorer des difficultés spacio-temporelles.

Ensuite la zoothérapie peut être un outil supplémentaire de travail chez des particuliers ou dans les institutions accueillant des enfants, adultes ou personnes âgées, atteintes de déficience intellectuelle, handicap psychique ou mental, autisme, psychose, trouble du comportement, hyperactivité, difficultés motrices, troubles d'organisation spacio-temporelle, introversion, dépendance, dépression, ainsi que pour les personnes âgées ou atteintes d'une démence de type alzheimer.
Les séances peuvent donc être envisagées dans les institutions telles que: FAM, MAS, ITEP, IME, MECS, ESAT, Foyers de vie, Hopitaux psychiatriques, hopitaux de jour, Centres Hospitaliers, Hopitaux locaux, Maisons de retraite, Centres d'hebergement et de réinsertion sociale, Centres pour toxicomanes, écoles, Centres de loisirs, etc.

La zoothérapie joue également un rôle important en milieu carcéral, en diminuant le taux de suicide, l'agressivité entre détenus et envers les surveillants ( voir détail dans "les bienfaits"), en travaillant la notion de respect, et de controle de soi, la mise en mot des émotions, en apprenant à sentir venir une angoisse, un passage à l'acte.

Dans tous les cas, il faut préciser que des séances en médiation animale ne guérissent pas, mais elles permettent d'améliorer le quotidien en aidant à diminuer les symptômes du patient ou à freiner une régression, en apprenant à mieux se connaitre et à mieux anticiper des réactions. Les séances seront donc effectuées en complément de la prise en charge  et du suivi habituels.

Certaines mutuelles assurent une prise en charge partielle du coût des séances
. Renseignez vous auprès de votre mutuelle.

 



Créé avec Créer un site
Créer un site